New Super Mario Land

  • Titre : New Super Mario Land
  • Sortie : 2019
  • Développeur : Inconnu
  • Plateformes : Rom Super Nintendo et Cartmod
  • Version testée : Super Nintendo
  • Genre : Plateforme
  • Sauvegarde : non
  • Jusqu’à 4 joueurs en local
  • Langue : Menu en Anglais

 

Remake du premier épisode Game Boy (Super Mario Land) cet épisode reprend le design de New Super Mario Bros. sorti sur DS en 2006. Projet non commercial d’une personne encore inconnue, le jeu n’est disponible qu’au format ROM sur internet (téléchargeable ici même), libre à vous de créer un cartmod car le jeu tourne parfaitement sur une vraie Super Nintendo. Si la confection de cartmod n’est pas dans vos cordes je vous redirige vers le compte Twitter uniKennY. Le monsieur accepte de vous faire ça moyennant l’envoi de 2 cartouches compatibles (il vous expliquera tout ça) et l’argent pour la livraison. Efficace et pas cher mais hé pensez au tips quand même !

 

 

Histoire :

L’histoire du jeu ne se déroule pas au Royaume Champignon (pour une fois) mais à Sarasaland. Mario devra sauver la princesse Daisy du grand Tatanga le maléfique, un homme mystérieux venu de l’espace. Mario aura à cette occasion le loisir de parcourir Birabuto (inspiré de l’Egypte), Muda (inspiré du triangle des Bermudes), Easton (inspiré de l’île de Pâques) et de Chai (inspiré de la Chine Antique). Chaque monde sera décomposé en trois niveaux, avec un boss à la fin du troisième. 

 

 

Gameplay :

Le gameplay reste proche de l’épisode original tout en apportant des améliorations apparus dans New Super Mario Bros. Vous aurez donc la possibilité de glisser sur les murs et de finir par un saut ou encore d’entrer en collision avec vos coéquipiers (voir paragraphe multijoueurs plus bas). Coté item on simplifie la formule (Game Boy oblige) avec un Champignon pour grandir (et ainsi pouvoir subir un dégât supplémentaire avant la mort) et la fleur de feu qui ici ne permettra de lancer qu’une boule à la fois.

 

 

Technique et difficulté :

Le travail réalisé est impressionnant et seul les personnages non présents dans les New Super Mario Bros, et du coup entièrement dessiné par le développeur, font un peu tâche avec un rendu 3D déroutant mais pas moche pour autant. Le jeu est fluide et même en poussant le soft à 4 joueurs aucun problème à signaler. Le seul « problème » du jeu résidera dans la difficulté et la durée de vie. Le jeu n’est pas très dur, les boss une formalité et parcourir les 4 mondes ne demandera qu’une bonne heure.

 

 

Paragraphe multijoueurs plus bas :

Le jeu propose même la feature incroyable d’une aventure à quatre joueurs, pour cela rien de plus simple faite « Start » pour rejoindre. Une fois en jeu attention aux collisions car cela pourrait rapidement finir en mort prématurée. Le coté pratique cependant sera le fait que tout les joueurs doivent mourir pour perdre une vie et que vous ne pourrez pas prendre un item que vous possédez déjà et ainsi ne pas le voler à votre coéquipier. Petit bonus pour ceux qui finiront l’aventure, un tableau des scores et faits d’armes pointera le bout de son nez après les crédits du jeu, histoire de rétablir la vérité sur celui qui a tout fait !

 

 

Conclusion :

Notre illustre inconnu (qui se cache probablement pour éviter un procès de la part de Nintendo. Ps : il y a son pseudo dans les crédits) nous propose un projet original et de qualité. Loin de se contenter d’un simple remake il incorpore même un Mod multijoueurs, de loin un des meilleurs homebrew Super Nintendo qui m’a été donné d’essayer. 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *