Interview : Roger Bidon pour Super Tilt Bro.

Salut Roger Bidon, peux-tu te présenter pour nos lecteurs ?

Salut, je m’appelle Sylvain. Développeur C++ le jour, justicier et homebrewer la nuit !

 

 

Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités, tu as récemment développé Super Tilt Bro. pour la NES, c’est quoi exactement ?

Super Tilt Bro. est un demake de Super Smash Bros. pour la NES. Deux joueurs s’affrontent dans le but d’éjecter leur adversaire hors de l’écran. Avec un grand nombre d’attaques disponibles et une action dynamique, les parties sont intenses, rapides et les rebondissements communs. Sinon, c’est aussi mon premier jeu pour la NES. Au départ le but était simplement d’apprendre comment fonctionnait la console. Petit à petit, le projet a prit de l’ampleur et aujourd’hui c’est un jeu abouti, disponible sur cartouche. Le code, les graphismes et la musique sont complètement libres et disponibles sur github.

 

 

Comment nos lecteurs peuvent acquérir ton jeu ?

Il y a plusieurs réponses à cette question ! La ROM est disponible en téléchargement gratuit ici et le code source iciUne première série de neuf cartouches a été produite pour la RGC 2017. Mais ces cartouches ont toutes trouvées acquéreur =) Je prépare une seconde série de 50 cartouches, j’espère finir la production en janvier. Je récupère les intensions d’achat, c’est-à-dire que si vous êtes intéressé vous pouvez me demander une cartouche. Quand la production sera terminée je vous recontacterai pour vous livrer votre exemplaire. Le prix sera « ce que vous voulez au-dessus du prix coûtant ». Pour donner un ordre d’idée, la production de la première série a coûté environ 15€ par cartouche. Vous pouvez me contacter par Twitter (@RogerBidon) ou par mail (sgadrat@wontfix.it).

 

 

Le jeu est jouable à 2 joueurs en local, Tu prévois une suite avec un mode 4 joueurs et des objets bonus ?

Oui le jeu est jouable à deux joueurs en local. Le moteur ayant été développé au début du projet, il commence à montrer ses limites. Je prévois donc d’abord de revoir le moteur de jeu, ce qui est une tâche longue et qui n’intéressera que ceux d’entre vous qui lisez couramment l’assembleur 🙂 Une fois le nouveau moteur fonctionnel, on pourra travailler sur un Super Tilt Bro. 2. Le périmètre n’est pas encore bien définit, on parle d’un projet qui aboutira dans plusieurs années. Pour l’instant tout est envisageable, quatre joueurs, des modes alternatifs, nouveaux personnages jouables, …

 

 

C’est venu comment l’idée d’un demake de Super Smash Bros. Pour la NES ?

Pour apprendre, j’aime me lancer sur des projets trop gros pour être terminés. Ça permet de ne jamais tomber à court de choses à faire et donc continuer le projet tant qu’il est fun à développer. Comme j’ai toujours aimé Super Smash Bros, essayer de le cloner était un projet idéal. Aussi intéressant qu’irréalisable =)

 

 

C’est ton premier projet ?

Oui. J’ai tout appris de la NES sur ce projet. Sans rire, on peut dire que le projet a débuté le jour ou je suis allé sur Wikipédia pour savoir quel était son processeur. Un peu plus de deux ans après, tenir une cartouche du jeu me semble encore irrationnel 🙂

 

 

Quels sont tes formations pour devenir développeur ?

D’abord et surtout, aimer programmer. Y passer ses nuits et ses week-ends, ça aide 🙂 Après, j’ai obtenu un DUT en génie logiciel ainsi qu’une licence professionnelle dans la même branche. Ces études permettent d’acquérir une compréhension plus scientifique, qui va au-delà de « ça marche, ça ne marche pas ». Enfin, j’ai 10 ans d’expérience en tant que développeur C++ sous Linux, dans le domaine de la télévision sur internet. Par soi-même, on a rarement l’occasion de programmer de gros serveurs qui servent des milliers de requêtes par secondes, pourtant c’est hyper formateur ! Et puis, pour la programmation de jeux vidéo en particulier, je suis autodidacte. J’ai toujours suivi d’un œil curieux les communautés de développeurs de jeux, et souvent fait des prototypes de jeux pour essayer différentes technologies. Les choses se sont accélérées quand j’ai commencé à participer à des gamejams, elles sont parfaites pour tester rapidement une architecture et en retenir des leçons. J’ai aussi pu voir comment fonctionnait les projets plus ambitieux grâce à de petites contributions à des projets libres comme Dolphin, 0ad et Flare. Enfin, pour apprendre ce qui est propre à la NES, la chose à faire est de suivre les tutoriels Nerdy Nights. 

 

 

Merci Sylvain, tu nous tient au courant des avancements pour nos lecteurs intéressés par ton jeu ?

Bien entendu ! Et merci de vous-y intéresser 🙂

 

 

Retrouvez l’actualité du jeu au fil de l’eau le twitter  ou son devlog sur les forums de la RGC

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *