Part Time UFO

  • Titre : Part Time UFO
  • Sortie : 2017
  • Développeur : HAL Laboratory
  • Editeur : Nintendo
  • Plateformes : Switch et mobile
  • Testé sur : Switch
  • Genre : Puzzle
  • PEGI : 3+
  • Sauvegarde : Oui
  • Jouable jusqu’à 2 joueurs en local (une Joy-Con chacun)
  • Langue : Français

 

On va pas se mentir personne n’est insensible au jeux des pinces qui habillent nos fêtes foraines. Que donnerait un soft qui se base exclusivement sur cette feature pour proposer un puzzle game ?

 

 

Histoire :

Dans O.V.N.I. à temps partiel (pour sa traduction Française) vous incarnez un mignon petit O.V.N.I.  qui armé de sa pince façons jeux de fête foraine se rendra fort utile pour aider la population terrienne. Son travaille précaire lui demandera tantôt d’aider un fermier à charger son camion, tantôt d’aider un musée à réparer une sculpture ou encore pécher. Les métiers de notre martien seront des plus variés.

 

 

Gameplay :

Coté gameplay on fait dans le simple mais efficace, le joystick gauche pour diriger la soucoupe et A pour déployer le grapin. C’est basique, intuitif et toute la complexité du titre viendra souvent du fait de devoir empiler un bon nombre d’objet pour parvenir à vos fins. L’équilibre souvent précaire (tient décidement…) de nos construction en fera la première difficulté du titre.

 

 

Mutijoueurs :

Le titre vous propose de reparcourir en multijoueurs local les niveau du mode solo, qui seront pour l’occasion plus complexe afin de rendre obligatoire la coopération. Petit bonus, il est jouable avec un seul Joy-Con, pratique pour les budgets serrés.

 

 

Difficulté et durée de vie :

Terminer tout les puzzles ne devrait pas vous prendre plus de 5/6 heures mais les plus joueur pourront toujours se rabattre sur les objectifs supplémentaires (au nombre de 3 par niveau). ou encore le mode coop.

 

 

 

Conclusion :

Part Time UFO est un jeu très sympathique et son mini prix devrait en faire un incontournable de la Switch.

 

 

2 commentaires sur “Part Time UFO”

  1. was rated B (ages 12 and up) in Japan, PEGI 7 in Europe, PG in Australia and E10+ in North America despite the content of this game being no different from any other explicit than what was seen in previous, E-rated games ( the death and rebirth of the entire universe and Rosalina losing her parents, a villain plotting to destroy every universe simultaneously out of grief and a young girl transforming into an enormous spider-like monster in a process that apparently involves breaking her neck, etc.) The presence of realistically-designed characters and creatures may have been a factor, but nothing in the game moves beyond slapstick territory. Theories of why it got a higher rating were because of the realistic Maw-Ray, as it would scare little kids or because in the post-game, Peach will be wearing a bikini in the Water Level .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *